Formations

Excel Gratuits

Blog

A propos

11 Stratégies pour Réduire son Stock

Au Sommaire

Voici 11 actions concrètes pour optimiser les stocks et réduire les niveaux de stock globaux. L’optimisation des stocks consiste à trouver le bon équilibre entre les stocks, le service et les coûts.

Certaines de ces solutions peuvent sembler évidentes, mais en pratique, peu d’entreprises les appliquent.

Plus de détails dans notre vidéo « réduire son stock» ci-dessous : 

1) Mettre en œuvre les indicateurs clés de performance (KPI)

Pour améliorer n’importe quel processus en Supply Chain, il faut d’abord disposer d’indicateurs permettant de suivre les performances. En termes simples, vous ne pouvez pas améliorer ce que vous ne pouvez pas mesurer.

La mise en œuvre d’indicateurs clés de performance (KPI) communs à toute l’entreprise est essentielle pour optimiser la gestion des stocks. Attention, cependant : avoir trop de KPI est contre-productif. Il s’agit de trouver le bon équilibre.

key performance indicators supply chain kpi

Je recommande 2 principaux KPIs en Supply Chain :

1 – Taux de disponibilité ou Taux de Service Client

Il est essentiel de connaître le taux de service réel de vos clients.

Le taux de service consiste à évaluer si les niveaux de stock répondent à la demande des clients.

Si vous gérez un magasin physique, il n’y a aucun moyen de connaître l’importance de la demande, car le client ne commande pas à l’avance, et ne dit pas ce qu’il cherchait en sortant du magasin. Alors, une bonne façon d’estimer le taux de service est d’utiliser le taux de disponibilité : le produit est-il disponible en rayon ou non ?

Sinon, si vous savez combien de commandes vous avez, vous pouvez calculer le taux de service : le pourcentage de commandes livrées avec succès. Il existe de nombreuses façons de calculer cet indicateur, consultez mon article sur le sujet : Taux de service et taux de disponibilité: Calculs & Excel

2 – Rotation de stock 

Le ratio de rotation de stock est utilisée pour évaluer si le stock est excessif par rapport aux ventes sur une période donnée. Il répond à la question « Combien de fois mon stock est-il renouvelé ? ». Consultez mon article complet sur ce KPI crucial : Rotation de stock : exemples et calcul sur Excel.

L’utilisation de ces deux KPIs – taux de service et taux de rotation des stocks – donne une bonne visibilité des stocks et des niveaux de service.

Pour aller plus loin :
1) Consulter notre article : 10 indicateurs pour votre supply chain
2) Accéder à notre formation en ligne : Mesurer la performance de votre supply chain

2) Analyse ABC (focus 20/80)

Pour optimiser les stocks, je recommande toujours de concentrer votre énergie, votre temps et votre argent sur le « 20/80 » : 80% des résultats sont produits par 20% des causes.

C’est le principe fondamental de l’analyse ABC dans la gestion des stocks. Il s’agit de classer les quelques articles qui feront la plus grande partie de votre activité (produits A), et les nombreux articles qui ne représentent qu’une petite partie de votre activité (produits C). Les produits B se situent entre les deux.

Consultez notre tutoriel étape par étape en Excel ici : Méthode ABC sur Excel  

3) Nettoyer les stocks dormants et obsolètes (SLOB)

L’une des premières mesures à prendre pour optimiser les stocks est d’identifier les stocks dormants et obsolètes (les stocks SLOB). Je fais beaucoup de conseil depuis quelques années, et d’après mon expérience, beaucoup d’entreprises n’ont pas une visibilité claire sur les stocks SLOB, ce qui les pénalise financièrement.

Pour identifier le stock SLOB, il faut trouver les produits dont les ventes sont très faibles par rapport à leur niveau de stock (faible valeur de rotation du stock ou valeur élevée de jours en stock).

On parle de grandes quantités de quelques articles qui ne seront jamais liquidés, à moins que vous ne preniez des mesures spécifiques :

  • Identifier les stocks obsolètes (produits discontinus, produits périmés).
  • Identifier les articles à faible rotation (articles à faible vente)
  • Annuler les commandes en cours. Les entreprises oublient parfois d’annuler les commandes automatiques pour les produits discontinus. S’il s’agit de produits que vous vendez encore, vous devez recalculer le réapprovisionnement avec des valeurs inférieures (et vous devrez peut-être encore annuler toutes les commandes à court terme).
  • Renvoyez les produits au fournisseur. Essayez, si cela fait partie de la politique de votre fournisseur.
  • Faites des promotions. Et contactez votre service marketing si nécessaire.
  • Annulez les nouveaux produits ou reportez-en le lancement. Vous avez peut-être prévu de nouvelles collections pour remplacer le stock actuel à faible rotation, mais vous devez d’abord le liquider, sinon vous serez débordé.
  • Faites des dons. Avant de penser à détruire les produits, vous pouvez en faire don à des œuvres de charité.
  • Détruisez les stocks excédentaires. C’est le pire des scénarios.
  • Continuez à suivre votre inventaire SLOB et soyez proactif.

4) Accepter les pénuries pour les produits à faible vente

Gardez à l’esprit que vous ne pourrez jamais viser un taux de service de 100%, car vous auriez besoin d’un stock infini. Un service élevé peut donc compromettre vos finances : mais vous pouvez choisir de maximiser le service pour certains produits, et d’accepter des ruptures de stock pour d’autres (oui, parfois, les pénuries sont acceptables !).

Comme je l’ai dit précédemment, la gestion des stocks est un jeu d’équilibre entre le stock et le service. Vous devez trouver le bon équilibre pour optimiser les stocks sans compromettre le service client. L’idée est de cibler différents niveaux de service en fonction de la classification des produits.

Pour les articles à faible vente (ou codes C), vous pouvez rechercher un niveau de service inférieur, afin de réduire votre stock sur une large gamme de produits.

5) Réduire le nombre de produits

Si votre offre de produits est très diversifiée, cela ne signifie pas nécessairement que vous obtiendrez des ventes élevées. Il est souvent préférable de réduire le nombre de produits que vous vendez, car il sera plus facile d’optimiser les stocks et de maximiser la valeur ajoutée de vos produits phares.

apple-product-logistics-supply-chain

Apple est l’un des meilleurs exemples au monde. Cette entreprise a réussi à maintenir un très petit nombre de produits (disponibles en différentes couleurs et tailles) malgré des centaines de milliards de dollars de chiffre d’affaires. Apple concentre tout son temps, son énergie, son argent et son marketing sur des articles spécifiques. Il est également beaucoup plus facile de gérer les stocks pour Apple que pour son concurrent Samsung, par exemple.

6) Améliorer (ou mettre en œuvre) vos prévisions

Aujourd’hui, beaucoup d’entreprises n’ont même pas de prévisions. Il n’est jamais trop tard pour commencer à établir des prévisions :

  • Demande
  • Nouveaux produits
  • Achats
  • Réapprovisionnement

Une fois de plus, je vous conseille de vous concentrer sur le 20/80 et de commencer par prévoir vos codes A et B. Ensuite, assurez-vous de suivre correctement la précision des prévisions (voir fiabilité des prévisions des ventes : 4 calculs dans Excel). Ceci est impératif pour estimer la performance de vos prévisions. Enfin, optimisez et automatisez le processus de prévision.

7 : Réduire vos minimums de commande fournisseurs

Les fournisseurs ont souvent une quantité minimale de commande (MOQ ou Minimum Order Quantity), c’est-à-dire la plus petite quantité que le fournisseur est prêt à vendre. Si la MOQ est très élevée par rapport à vos prévisions ou aux quantités vendues, cela peut poser un problème : vous serez toujours obligé de commander plus que nécessaire.

Par exemple, disons que vous prévoyez de vendre 100 pièces d’une chaussure pour l’année à venir. La MOQ de votre fournisseur est de 500 pièces. Cela signifie que, rien qu’en passant une seule commande, vous aurez 5 ans de stock pour ce produit.

Cette situation est peut-être moins extrême dans votre cas. Néanmoins, elle illustre à quel point il est important de garder un œil sur la MOQ. Pour voir quels produits ont une MOQ problématique, divisez la MOQ par la quantité moyenne de ventes quotidiennes de chaque produit. De cette façon, vous obtenez le nombre de jours en stock pour une commande, et vous pouvez identifier les valeurs élevées.

Pour réduire la MOQ et optimiser les stocks, vous disposez de différentes options, par ordre de priorité :

  • Négocier avec le fournisseur
  • Optimiser le conteneur ou le camion
  • Changer de fournisseur
  • Remplacer/supprimer le produit

8) Atténuer l’incertitude de l’offre et de la demande

Les produits présentent différents niveaux d’incertitude de la demande.

Par exemple, il existe des produits stables comme le papier toilette, et d’autres beaucoup plus incertains, comme les parapluies – qui ne sont vendus que pendant les périodes de pluie. Vous aurez probablement une meilleure qualité de prévision sur le papier toilette que sur le parapluie.

Pour voir comment traiter l’incertitude de la demande, jetez un coup d’œil à mon article Analyse ABC XYZ pour optimiser votre stock.

Il en va de même pour l’incertitude de l’approvisionnement ou l’incertitude du délai.

En effet, de nombreux facteurs ont un impact sur le délai total :

  • Période de révision : fréquence à laquelle vous commandez
  • Délai de commande
  • Délai de production
  • Temps de préparation/emballage (picking/packing) dans l’entrepôt ou l’usine
  • Temps d’attente avant l’expédition
  • Temps de transport / temps de transit
  • Douane
  • Délai de livraison.

Tout aléa par rapport à l’un de ces facteurs a un impact direct sur le délai de livraison, et donc sur le risque de pénurie ou de surstock.

Une solution pour se prémunir contre l’incertitude de l’offre et de la demande consiste à détenir davantage de stocks (voir Calcul Stock de Sécurité : les 6 Meilleures Formules). Mais le maintien de niveaux de stock élevés est souvent une astuce pour masquer les causes profondes des problèmes, et cela fait augmenter les coûts des stocks. C’est pourquoi vous devez atténuer les risques pour optimiser les stocks : améliorer vos prévisions, améliorer vos communications avec votre fournisseur.

9) Réduire le délai d’approvisionnement

Comme nous l’avons vu plus haut, le délai d’approvisionnement ne concerne pas seulement le transport. C’est le temps qui s’écoule entre le moment où nous avons besoin d’un stock et celui où nous le recevons.

Plus le délai est long, plus les cycles de réapprovisionnement seront longs et donc les stocks de sécurité et les quantités à commander. C’est pourquoi il est conseillé de réduire ou de minimiser le délai total lorsque cela est possible.

10) Centralisez vos stocks

J’ai travaillé avec de nombreux réseaux de distribution différents en Europe, en Chine et en Amérique du Sud.

Il est bon d’avoir un réseau plus décentralisé. Cela peut réduire les délais de livraison en se rapprochant des clients et optimiser le transport sortant dans certains cas. Mais, d’après mon expérience, il est très souvent préférable de s’en tenir à un réseau centralisé.

En effet, la centralisation des stocks permet de regrouper les commandes et donc d’optimiser les stocks en fonction des quantités MOQ. En général, plus vous avez de centres de distribution, plus la gestion est complexe et plus les niveaux de stocks sont élevés.

11) Automatisez votre réapprovisionnement

La dernière stratégie de réduction des stocks consiste à automatiser les processus de réapprovisionnement. Identifiez vos produits les plus prévisibles et automatisez toute la procédure de réapprovisionnement à l’aide de votre logiciel de gestion des stocks actuel.

Dans le domaine de la chaîne logistique, il est très important de consacrer son temps et ses ressources à ce qui compte. L’automatisation peut vous faire gagner beaucoup de temps, ce qui vous permet de vous concentrer davantage sur la prise de décision.

Optimiser son stock : Plan d’action

Voici mon plan d’action pour vous aider à optimiser les stocks :

  1. Choisissez l’une des 11 stratégies de réduction des stocks. Si vous n’avez pas d’indicateurs ou de classification appropriée des produits, commencez par les indicateurs clés de performance et l’analyse ABC, car ils constitueront la base de votre analyse.
  2. Mettez en œuvre cette solution dès aujourd’hui.
  3. Suivez les performances et quantifiez les résultats.
  4. Travaillez simplement et procédez par itération.

Devenez expert en gestion de stock

Si vous voulez passer au niveau supérieur, participez à mon prochain webinaire gratuit sur la gestion des stocks : « Comment éviter les pénuries et les surstocks en période de grande incertitude ».

Formation gratuite gestion de stock logistique

Au cours de ce webinaire, je partagerai avec vous :

👉 Ma méthode pour faire face à l’incertitude des ventes et des fournisseurs : 13 paramètres à maîtriser.
👉 Comment réduire vos stocks et augmenter votre taux de service simplement et automatiquement.
👉 Des fichiers Excel et des études de cas présentés en direct (Zara, H&M, Amazon…).

Devenez un expert de la gestion de stock

Rejoignez ma formation gratuite de 7 jours : “Ne plus subir les ruptures et surstocks.”

Partager

Boostez vos compétences en gestion de stock

Rejoignez ma formation gratuite de 7 jours :“Ne plus subir les ruptures et surstocks.”

  • La méthode pour faire face à l’Incertitude de la Demande
  • Comment intégrer la Fiabilité de vos Fournisseurs (3 exemples)Les 13 Paramètres que j’utilise pour optimiser mes stocks (dont 7 indispensables)
  • Comment Automatiser sa gestion de stock sur Excel ou ERP (et arrêter de travailler comme un pompier)
  • Des études de cas de grands groupes : Zara, H&M, Amazon….

Prêt à booster vos compétences?

Découvrez nos formations :

Voir toutes les formations

Vignette Formation Excel en ligne
Excel Expert™️

Découvrir la formation

Vignette Formation SCM Analytics en ligne
SCM Analytics™️

Découvrir la formation

Vignette Formation Gestion de Stock en ligne
Expert Gestion de Stock™️

Découvrir la formation

Vignette Formation Forecasting en ligne
Forecasting Expert™️

Découvrir la formation

Retour en haut

FIND OUT HOW MUCH YOU ARE WORTH.

You will receive an email with an estimate of your salary along with some advice on how to boost it.

Your information is confidential and will never be given to third parties. You can unsubscribe in 1 click from any of my emails.