10 indicateurs pour votre Supply Chain

Pour que votre stock fonctionne de la manière la plus efficace possible, vous devez avoir une vue d’ensemble de ce qui s’y passe, et prévoir comment il va évoluer. Dans cet article, je partage avec vous  les 10 indicateurs Supply Chain indispensables que vous devez calculer pour mieux connaître et comprendre et optimiser votre gestion de stock.

Sommaire :

  1. Calcul taux de disponibilité / Calcul taux de service
  2. Calculer la couverture de stock
  3. Calcul couverture de stock future
  4. Calcul fiabilité de la prévision
  5. 5 autres indicateurs

Quels indicateurs pour ma Supply Chain ?

Le défi de votre gestion de stock sera de trouver le bon équilibre entre votre niveau de stock et la satisfaction des besoins clients (disponibilité ou taux de service client).

taux service niveau stock

Plus vous achetez du stock, plus vous allez augmenter votre niveau de service. Mais malheureusement, cette courbe n’est pas linéaire. On le voit sur le schéma ci-dessus, elle s’aplatit une fois dépassé un certain palier de pourcentage de disponibilité. Aussi, plus vous aurez de stock, moins celui-ci sera « efficace », car en proportion il ne représentera qu’une part mince des ventes et du chiffre d’affaire.

Théoriquement, pour répondre à 100% de vos besoins clients tout le temps, et faire face à toutes les éventualités (retards, grèves, problème qualité, météorite, pandémie globale paralysant la planète…), vous auriez besoin d’avoir un stock infini.

Pas rentable – et aussi impossible, évidemment.

Votre objectif sera donc de trouver le point d’équilibre entre la disponibilité client ou le taux de service, et la rotation de stock.

Pour trouver cet équilibre, appuyez vous sur ces 2 indicateurs :

Taux de disponibilité ou taux de service ?

La réponse est… au moins un des deux. Pour rappel, le taux de disponibilité correspond au % de produits disponibles à un instant T, alors que le taux de service correspond au ratio entre commandes livrées dans le temps sur le nombre de commandes totales.

On utilise le taux de disponibilité surtout pour le retail (magasins) et la distribution, pour connaitre son taux de disponibilité dans les rayons des magasins.

Le taux de service est utilisé dans les autres industries, quand vous n’avez pas accès aux informations stock de vos clients. Son avantage est qu’il est pondéré par les quantités (ou valeur au choix) contrairement au taux de disponibilité. Si vous n’avez pas de magasin, je recommande d’utiliser le taux de service ; vous pouvez ensuite utiliser le taux de disponibilité en complément pour votre entrepôt ou votre usine avec une codification ABC (je vous invite à lire mon article sur le sujet).

1. Calcul taux de disponibilité

En % : sur 100 produits, combien sont disponibles pour le client (en magasin, entrepôt…) ?

excel-taux-de-dispo

Exemple : J’ai 100 produits dans mon catalogue, seulement 70 sont disponibles pour mes clients, j’ai donc un taux de disponibilité de 70/100 = 70%.

Ce calcul se fait à l’instant T, idéalement le jour même. Par la suite, vous pourrez faire des moyennes par jour. Ce calcul ne se fait que sur les références actives du catalogue. Les fins de série et les nouveaux produits pas encore en stock en sont exclus.

2. Calcul taux de service

Sur 100 commandes reçues, combien de commandes sont livrées dans les temps ? Le calcul du taux de service client est aussi appelé « Taux de Service Logistique », ou « Service Rate » en Anglais.

Comment procéder :
– Récupérez la liste complète des commandes reçues sur la période souhaitée. Je recommande une période d’une semaine pour commencer.

– Récupérez ensuite sur ces même articles le nombre de commandes livrées dans les temps. Si celles-ci sont en retard, alors entrez 0% dans l’Excel de gestion de stock. Si vous n’avez pas accès à cette information, vous pouvez vous baser sur l’expédition des commandes.

– Divisez les commandes livrées par les commandes reçues pour connaitre votre taux de service.

Vous pouvez choisir de tenir simultanément un compte de taux de service sur les commandes expédiées, et un autre de taux de service « dans les temps » (service rate on time) sur les commandes livrées en temps et en heure. Ainsi, vous gardez un œil à la fois sur la qualité de votre gestion de stock grâce au premier, et sur la qualité de votre logistique avec le second (délais préparation commande + transport).

Exemple : vous pouvez expédier 100% de vos produits commandés par votre client, mais en livrer seulement 50% dans les délais demandés. Taux de service = 100% , taux de service dans les temps 50/100 = 50%.

Dans la grande distribution, les commandes en retard sont automatiquement refusées à la réception. Mais avoir ces deux indicateurs séparés vous permet d’identifier si le problème provient plutôt de votre stock, ou plutôt de votre livraison.

Calculez ce taux de service client une fois par semaine – ou par mois tout du moins – pour mesurer votre performance et vous construire un historique.

excel-taux-service

3. Rotation de stock (couverture de stock)

Appelé aussi « durée de vie de stock », ou « couverture de stock », il s’agit du nombre de jours moyen que met le stock à s’écouler. Le principe est simple : plus le nombre de jour est faible, plus votre stock est efficace. Mais attention tout de même à ne pas faire trop de zèle, si la rotation de stock est extrêmement faible, il est probable que vous n’ayez pas assez de stock, et par conséquent des risques de rupture.

Quelle période ?
Il est recommandé de toujours se baser sur une longue période ; vous pouvez effectuer ce calcul sur les 52 dernières semaines pour avoir un indicateur fiable qui prend en compte les saisonnalités. Par exemple, si vous avez un gros pic de ventes pour Noël, vous allez avoir avant le pic beaucoup de stock avec peu de ventes (beaucoup de jours de stock), puis après le pic beaucoup de ventes et peu de stock. En prenant une année, vous saurez en moyenne combien de fois tourne votre stock sur toute la période donnée. Si vous avez des articles avec une courte durée de vie, effectuez ce calcul par mois, ou sur la durée de vie du produit (plus complexe).

Valeur ou quantité ?
Je recommande fortement de travailler en valeur (coût de revient) et non en quantité, car ce stock représente votre argent immobilisé. Si vous améliorez vos prix d’achats, vous améliorez votre rotation de stock en valeur (pas en quantité). Vous pouvez travaillez en quantité article par article mais ce calcul n’est pas valable sur la somme de plusieurs articles.

Exemple : j’avais des millions de sacs en plastique dans ma gamme (malheureusement pour la planète). En conservant le calcul en quantité sur l’ensemble de mes articles, ces sacs plastiques avec une valeur unitaire de 0,0012 € aurait fortement fausser le calcul.

Comment calculer le stock moyen ?
Idéalement, il faudrait effectuer la moyenne jour par jour de votre stock sur la période souhaitée. Très peu d’entreprises ont cet historique de stock disponible par jour. Je vous recommande donc au moins de faire la moyenne de votre stock par semaine ou par mois. Si vous n’avez aucun historique prenez simplement la moyenne entre le stock de début et le stock de fin de la période choisie ou le stock actuel.

Calcul rotation de stock
Attention ici à bien prendre la même période pour le stock et les ventes dans le calcul.

Formule rotation de stock = Stock moyen / vente totale x nombre de jour de la période sélectionnée

Exemple : Supposons que votre stock moyen en 2016 est de 1.000.000 € avec  3.000.000 € vendus sur un article

Rotation de stock = 1.000.000 / 3.000.000 x 365 = 122 jours de stock

couverture de stock formule calcul excel

Comme je vous le disais plus haut, est important de calculer cet indicateur en valeur, car des produits en grande quantité peuvent fortement impacter le total. Votre immobilisation financière est en valeur, pas en quantité.

4. Calcul taux de couverture de stock future

Au lieu d’utiliser les ventes passées, vous pouvez utiliser les prévisions de ventes futures pour estimer votre future rotation de stock. Dans ce cas : stock moyen = Stock actuel + stock en transit (avec ou sans, au choix).

Ce calcul n’est pas parfait car pour être correct, il faudrait prendre en compte la saisonnalité et les dates d’arrivée de chaque commande. Cependant, il vous alertera sur les risques futurs de rupture et de sur-stock.

C’est pour cela que je recommande de rajouter deux colonnes :

• une colonne « Date prochaine réception »;
• une colonne « Quantité prochaine réception ».

L’objectif est de voir rapidement si votre prochaine commande arrivera dans les temps pour ne pas être en rupture, ou même trop tôt pour ne pas être en sur-stock.

À noter que si vous possédez déjà un ERP type SAP, vous pouvez très probablement extraire la réelle couverture de stock par article.

rotation stock excel calcul

5. Calcul fiabilité de prévision

Il existe des milliers de façons de calculer votre fiabilité de prévision. La vraie question est sur quel horizon ?

Cela dépend du temps qui sépare le moment où vous avez fait votre prévision et le moment de vos ventes. Est-ce un mois, six mois ? Je recommande d’utiliser au moins la durée moyenne de votre approvisionnement. Si votre délai est de deux mois, comparez vos ventes avec la prévision que vous avez faite deux mois avant. Si vous comparez par rapport au mois précédent, cela n’a pas moins d’intérêt, car si ce délai est trop court pour réagir, il est aussi un moyen de démarrer simplement.

Comment procéder :
– Récupérez vos prévisions par article et vos ventes sur la période souhaitée.

– Calculez l’écart moyen absolu entre vos ventes et vos prévisions, article par article ; car même en vendant 50 quantités de plus ou de moins, l’écart reste le même : 50. Utiliser l’écart absolu (et non l’écart) est fondamental quand vous calculez sur plusieurs articles, sinon la sommes des écarts pourraient s’annuler entre eux.

Dans l’exemple du tableau ci-dessous, on voit que la somme des écarts donne seulement 200 quantités, ce qui renvoie à un écart de 20% entre les prévisions et les ventes. Mais en réalité, en prenant l’écart absolu, nous sommes à 60% d’écart moyen, soit 40% de fiabilité de prévision et non 80%.

Calcul : 1 – (somme écart absolu par article / ventes totales)

qualité prévision calcul excel

6. Cinq autres indicateurs pour votre Supply Chain

Attention à ne pas complexifier votre animation avec trop d’indicateurs. Je vous déconseille d’appliquer les indicateurs Supply Chain suivants avant d’avoir mis en place les premiers.

  1. Livraison dans les temps (DOT = Delivery on time) : c’est le pourcentage de commandes en quantités livrées dans les temps.
  2. Délais de livraisons client et fournisseur : animez ce délai en fonction des objectifs fixés avec vos prestataires logistiques.
  3. Coût logistique et transport : coût moyen par article ou pourcentage du chiffre d’affaire du total.
  4. Taux de démarque : pourcentage de la valeur des articles volés ou disparus sur la valeur du stock total. On mesure ce chiffre lors d’inventaires de stock.
  5. Taux d’occupation entrepôt : pourcentage d’espace disponible dans votre entrepôt. On estime que 85% sur l’année est un bon taux, au dessus on considère que l’entrepôt est trop plein pour être efficace.

Vous pouvez retrouver le détail de tous ces indicateurs ICI.

Téléchargez l’Excel indicateurs Supply Chain complet

Je vous offre des exemples concrets sur des centaines de produits avec toutes les formules Excel nécessaires. Cliquez ICI, ou sur l’icône ci-dessous pour accéder à l’Excel et au programme complet de tous les calculs nécessaires à vos indicateurs Supply Chain, prêts à l’emploi et adaptables à votre situation.

calcul_excel_formule_kpi_supply_chain

Auditez gratuitement votre Supply Chain et gestion de stock

Pour aller plus loin, vous pouvez évaluer la performance de votre Supply Chain grâce à notre audit gratuit construit par des professionnels de la Supply Chain, et recevrez un rapport personnalisé que vous pourrez partager avec votre service.

Retour haut de page