Formations

Excel Gratuits

Blog

A propos

Logiciels et ERP à maîtriser en supply chain

Au Sommaire

Depuis le début de ma carrière en supply chain, je constate que les entreprises perdent beaucoup de temps à collecter et mettre à jour des données, alors qu’elles devraient plutôt les analyser rapidement pour prendre les bonnes décisions pour booster leurs performances.
Il existe une multitude d’outils et de logiciels spécialisés (ERP, BI, TMS, WMS …) dans nos métiers afin de centraliser les données pertinentes, et nous permettre d’optimiser nos systèmes et surtout d’automatiser nos tâches comme la gestion de stock, prévision, reporting …

Se former et maîtriser ces outils est indispensable aujourd’hui afin de booster votre carrière en supply chain.

Je tiens à préciser que cet article n’est pas sponsorisé par aucun des logiciels cités ci-dessous. Il s’agit de mon avis personnel basé sur mes 15 ans d’expériences à travailler avec des nombreux logiciels dans de grandes et petites entreprises.

Excel : l’incontournable …

Encore aujourd’hui, 99% des entreprises travaillent avec cet outil. Malgré l’émergence de nouveaux logiciels (assez coûteux) comme SAP, Netsuite, Oracle, l’utilisation d’Excel n’en est pas moins importante. 

Généralement les personnes en entreprise vont utiliser ces logiciels pour exporter des données (stocks, ventes, prévisions) qu’elles vont traiter et analyser sur Excel. Après avoir refait des prévisions, gestion de stock, etc …  Elles vont les ré-importer dans l’outil en question.

On ne peut pas dire que ce soit une best practise, toutefois Excel est à l’heure actuelle l’outil le plus simple et pratique à utiliser pour analyser des données

Vous pouvez quasiment tout faire, mais sa limite est la collaboration. En effet, si vous devez travailler sur un même document avec plusieurs personnes, c’est compliqué. L’objectif est de tester vos nouveaux process et méthodes sur Excel avant de les automatiser sur vos ERP / MRP …

Personnellement, je me considère comme un expert Excel. Dès mes premiers projets professionnels, je me suis formé sur l’outil afin d’automatiser des approvisionnements entiers d’entrepôts à l’aide de macro. J’ai tout appris par moi-même, et ai ensuite développé mes propres tableaux et ma formation “ (Enfin) Efficace Avec Excel “. 

cours-en-ligne-excel-tuto-power-pivot

Ce programme est vraiment dédié à la supply chain, avec des exemples concrets. J’y explique également comment faire des macros sans coder. Il est indispensable, de maîtriser Excel afin d’évoluer dans notre domaine.

BI : Business Intelligence

Ce sont des logiciels de reporting, similaires à Excel, qui vont vous aider à visualiser des données. Même s’ils essayent d’évincer Excel, il reste tout de même le logiciel numéro 1. Parmi ces outils, vous retrouvez :

En supply chain, nous passons énormément de temps à analyser des données. Ces outils sont là pour nous aider à visualiser les informations pertinentes et prendre des bonnes décisions. L’avantage de ces logiciels est qu’ils sont directement connectés à vos bases de données, vous pouvez donc générer des tableaux automatiquement sans passer par des macros même s’il faut généralement un peu de développement derrière. Par exemple, vous avez PowerBI qui peut même être intégré sur Excel car il appartient à Microsoft. 

BI supply chain reporting

Selon moi, il est essentiel d’avoir un niveau avancé en Excel pour ensuite tester et utiliser ces Business Intelligence de manière optimale.

Si on regarde sur Google Trends les volumes de recherches de ces concurrents, on remarque sur PowerBI de Microsoft est en constante évolution. C’est pourquoi, si vous devez maîtriser un outil dans le BI, je vous conseille PowerBI, qui appartient à Microsoft tout comme Excel car tout est intégré.

Google Trends Mars 2021

TMS : Transport Management System

Ce sont des outils qui vont gérer vos transports, incluant le suivi et le délai en local et à l’international. Ils vont intégrer de la recherche et de l’optimisation opérationnelle afin de permettre, par exemple, d’optimiser les livraisons en magasin à multiples destinations. Cela sert aussi à connecter tout ce qui est relatif aux douanes – import/export.

Il y a beaucoup d’outils disponibles mais pas vraiment de leader sur le marché. Soit les entreprises créent leur propre solution, soit elles passent par un ERP ou des logiciels importants comme Oracle ou SAP assez généralistes mais qui intègrent une partie TMS.

Voici les plus connus :

Si vous devez vous spécialiser en transport, je n’ai pas un outil phare à vous recommander. Toutefois je vous conseille de vous concentrer sur les plus gros comme SAP, Oracle ou éventuellement Microsoft même si aujourd’hui il n’a pas un logiciel capable de gérer toute la chaîne (en tout cas pas à ma connaissance). 

Je pense que la gestion du transport reste encore très manuel et ce n’est pas crucial de maîtriser ces outils à moins de vouloir faire carrière dans ce domaine. Dans ce cas-là, je vous conseille de devenir spécialiste dans un de ces outils afin d’avoir plus d’opportunités par la suite. 

WMS : Warehouse Management System 

Ce sont les outils qui gèrent tout le processus à l’intérieur de l’entrepôt. Sur ce marché, plus consolidé, vous avez des acteurs importants. Le plus connu (et qui n’est pas généraliste), ce serait Manhattan Associates, actuellement assez déployé et toujours en forte croissance. Après lui, vous retrouvez Oracle, SAP et Blue Yonder (JDA) plus généralistes. Vous avez également beaucoup d’entreprises qui travaillent toujours sur IBM (AS/400) qui est une sorte de MS-DOS.

Manhattan Associates WMS

Ce sont les 5 principaux logiciels, vous en avez évidemment beaucoup d’autres comme : 

Pour le WMS, je me concentrerais sur Manhattan Associates. SAP et Oracle développent de nouvelles solutions pour se mettre à niveau, contrairement à Blue Yonder et IBM avec AS400 (qui a complètement arrêté).

Peu importe le logiciel avec lequel votre entreprise travaille, il faut le maîtriser. Cela vous aidera pour la suite de votre carrière.

CRM : Customer Relationship Management 

Ce n’est pas vraiment un outil POUR la supply chain, mais plutôt un outil qui travaille AVEC la supply chain. A la base, cet outil était destiné à suivre les clients et leur comportement d’achat (produits, récurrence, …). Il permettait la gestion de plusieurs équipes à différents niveaux comme : 

  • Les ressources humaines
  • Les commerciaux
  • Le service client
  • La gestion des opérations et finances
  • La gestion des équipes terrain
  • La gestion de projet
  • Le marketing
  • Le reporting

C’est de plus en plus lié à la supply chain car elle est de plus en plus globale, vous avez donc besoin plus que jamais de suivre vos clients, peu importe votre industrie. A savoir, ces CRMs peuvent aussi intégrer des prévisions et améliorer votre taux de service.

Le leader sur le marché est sans aucun doute Salesforce, une entreprise iTech qui est aujourd’hui très réputée. Depuis longtemps, ils investissent dans le cloud de manière conséquente ainsi que dans la partie IOT (internet des objets).

Si votre entreprise utilise Salesforce, ou si vous voulez vous former sur cet outil je vous recommande sans hésiter : Salesforce. C’est une entreprise en pleine expansion et qui va continuer à croître dans les prochaines années, c’est donc judicieux de se former via leurs modules car c’est la porte ouverte à de nombreux projets.

Leurs certifications sont difficiles à passer, mais elles peuvent vous garantir des niveaux de salaires intéressants ainsi que des opportunités en tant que consultant ou free-lance. 

MRP : Manufacturing Resource Planning 

Le MRP a plusieurs définitions. On l’appelle Material Requirements Planning, Manufacturing Resource Planning ou encore Material Resource Planning.

Afin de comprendre ce qu’est un MRP, on va s’attarder sur la définition de ERP. Un ERP est un outil qui permet de piloter une entreprise, et par conséquent gérer différents pôles comme les ventes, le service client, les ressources humaines, comptabilité/finances, les achats, la distribution, la gestion de stock et la partie distribution. Comme vous le voyez sur le schéma ci-dessous, la partie MRP se focalise sur les parties distribution de stock, gestion de stock et gestion de la production

Les leaders sur ce marché sont également les leaders sur celui des ERPs, dont certains sont mentionnés depuis le début de, à savoir : 

Mon conseil reste le même : formez-vous sur ces outils car c’est stratégique pour votre futur professionnel. 

ERP : Entreprise Resource Planning 

Les ERPs gèrent donc tous les processus de l’entreprise. Lorsque vous installez un de ces outils, vous pouvez choisir différents modules. Nous, en supply chain, nous allons nous concentrer généralement sur les modules relatifs au MRP, ainsi que les parties finances, achats et ventes pour améliorer nos prévisions. 

Dans les acteurs principaux sur ce marché, nous avons (sans surprise) SAP, suivi d’Oracle avec ERP Cloud et Netsuite qui sont, selon moi, de très bons outils. Ensuite vous avez Microsoft, qui est un peu à la traîne mais a le potentiel de rattraper son retard, puis Sage, Workday, Infor et Epicor. 

Google Trends Mars 2021

Je vous conseille de vous concentrer sur les 3 premiers et plus spécifiquement SAP qui est le plus répandu aujourd’hui à l’international. De plus, l’entreprise est très appréciée voire imposée en cotation boursière. Microsoft a cependant une très bonne dynamique dans tous ses logiciels, et est en train de rattraper son retard sur le cloud. Je m’attends donc à ce qu’ils viennent concurrencer SAP au niveau ERP sur le moyen terme. Netsuite (racheté par Oracle) propose aussi des belles perspectives d’évolution.

Je pense que votre choix d’outils sera influencé par votre premier emploi en supply chain. Il est probable que vous vous spécialisiez dans le logiciel qui est déjà implémenté dans l’entreprise pour laquelle vous travaillez. Quel qu’il soit, devenez un expert ! Cela vous permettra, comme moi, de gérer des projets d’intégration ou de transformation autour de ces ERPs. 

L’exception Amazon

Petite parenthèse sur un sujet que j’aime aborder : Amazon. Contrairement à toutes les autres entreprises, Amazon a décidé de tout développer en interne. La raison est que ces logiciels, afin de pouvoir s’adapter à tout le monde, restent généralistes et donc sont limités en spécificités. 

La société a donc développé tous ses outils à l’aide de logiciels open-source (languages gratuits) dans le but d’obtenir une infrastructure dédiée à Amazon. Par la suite, ils ont commencé à louer et vendre ces infrastructures (physiques et informatiques). Pour en savoir plus, je vous conseille de regarder ma vidéo sur les secrets de la supply chain Amazon.

Se former sans être en entreprise

Bien que ce soit compliqué, il est possible de suivre des formations directement dans l’entreprise en question (par exemple SAP). Ces formations sont assez chères, mais l’avantage est qu’en cette période de pandémie, il est possible de passer les cours virtuellement et non en présentiel.

Il a d’autres cours sur des plateformes en ligne, mais la limite c’est que vous n’avez pas accès aux ERP ce qui ne facilite pas l’apprentissage. Le meilleur moyen reste la formation en entreprise pour pratiquer sur des cas concrets.

Je développerai plusieurs formations concrètes pour maîtriser ces logiciels en supply chain sur ce sujet dans le futur. Abonnez-vous à ma newsletter pour que je vous tienne au courant des nouveautés et nouveaux outils.

Aller plus loin

Comment choisir son logiciel gestion de stock / ERP

Comment devenir supply chain manager : 6 piliers

6 meilleures formules de stock de sécurité

Prêt à booster vos compétences ?

Découvrez nos formations

Voir les formations

SCM Foundation Formation
SCM Foundation™️

Découvrir la formation

Vignette Formation Excel en ligne
Excel Expert™️

Découvrir la formation

Vignette Formation Gestion de Stock en ligne
Expert Gestion de Stock™️

Découvrir la formation

Vignette Formation SCM Analytics en ligne

SCM Analytics™️

Découvrir la formation

Vignette Formation Forecasting en ligne
Forecasting Expert™️

Découvrir la formation

Retour en haut

FIND OUT HOW MUCH YOU ARE WORTH.

You will receive an email with an estimate of your salary along with some advice on how to boost it.

Your information is confidential and will never be given to third parties. You can unsubscribe in 1 click from any of my emails.