Formations

Tutoriels Excel

Blog

A propos

Comment devenir SCM sans diplôme ni expérience suffisante ?

Au Sommaire

D’après un sondage OpinionWay réalisé en 2017, plus de 70% des quelque 3 millions de managers en France avaient un niveau d’études supérieur au Bac. Or, les tendances changent, et en matière de Supply Chain, tout va toujours très vite. À mon avis, devenir SCM (Supply Chain Manager) sans diplôme ni expérience suffisante dans le domaine, c’est de l’ordre du possible. Je vous invite à faire le tour de la question et espère que vous repartirez motivé pour mettre ces quelques conseils en action.

1) La Supply Chain a besoin de profils méthodiques

Jongler avec les stocks, superviser les niveaux de satisfaction, uniformiser des structures de gestion minimale… Les tâches d’un Supply Chain Manager sont aussi variées que techniques. Pour prendre ces défis à bras-le-corps, Il vaut mieux avoir un sens des priorités affiné ainsi qu’un bon esprit logique.

J’ai fait la connaissance de profils atypiques qui présentaient tous un goût prononcé pour le concret, parfois à l’encontre des attendus académiques ; mais nous y reviendrons plus bas. Si vous vous reconnaissez un peu dans ces lignes, il se peut que vous soyez le candidat le mieux placé pour ce poste de SCM si convoité.

Vous pouvez tout à fait venir de la branche informatique ou avoir un bagage commercial. Même sans expérience en Supply Chain, certains parcours se prêtent étonnamment bien au changement de cap. Il est même possible de monter directement en grade si vous n’avez pas encore fait l’expérience du management. A contrario, vous pourrez démontrer une expertise significative dans un marché de niche, comme par exemple le nucléaire ou encore l’industrie aéronautique.

Pour récapituler, l’expérience et les diplômes universitaires peuvent cocher certaines cases lors de votre candidature, mais il en existe d’autres sur lesquelles vous pouvez miser pour devenir SCM vous aussi.

À mon avis, une des clés pour devenir SCM, c’est d’avoir un bon réseau professionnel. Avec de solides compétences interpersonnelles, vous allez dénicher des entreprises qui sont ouvertes pour embaucher des cadres sans diplôme ni expérience suffisante.

Le cas échéant, si vous avez de l’expérience en Supply Chain sans être diplômé, je dirais que c’est le scénario idéal pour vous lancer. Personnellement, j’ai bien plus appris une fois en poste que durant mes études. Les compétences tant recherchées par les recruteurs comme la résolution de problèmes, la maîtrise de logiciels comme SAP et la prise de décision s’apprennent sur le tas. La théorie aide évidemment à vous préparer à ces enjeux, mais le réel travail reste à faire. Les projets à finaliser et les casse-tête à résoudre se rencontrent au fil des jours, des appels téléphoniques et des réunions. J’avoue être un convaincu de la valeur ajoutée des expériences sur le terrain.

han

Quoi qu’il en soit, il va vous falloir mettre en lumière les nombreux apprentissages que vous avez faits, tout en étant conscient de leur portée. Si vous êtes à l’aise avec les ERP (ou progiciel de gestion intégrée), si vous avez manié des indicateurs de performance avec discernement ou si la gestion de projet est votre dada, il faut savoir que ces qualités figurent parmi les compétences les plus recherchées chez un Supply Chain Manager.

2) Réussir votre entretien d’embauche pour devenir SCM

Je vous l’accorde, ce point est d’une évidence… Mais je souhaite attirer votre attention sur ce qui se passe dans la tête d’un recruteur, rôle que j’ai pu endosser par le passé. J’ai aussi fait partie des heureux convoqués qui passent frénétiquement leur check-liste en revue avant l’entretien :

  • Connaître les activités de votre futur employeur ainsi que ses faits et chiffres principaux ? Check.
  • Vous renseigner sur sa réputation ? Check.
  • Prendre connaissance des projets actuels de l’entreprise ? Check.
  • Parcourir votre mémoire dans le but d’apporter des exemples concrets sur les questions les plus fréquemment posées ? Check.

Quid de votre personnage dans la peau d’un nouveau SCM à votre prise de poste, à J+1, J+7 etc. ? Car c’est uniquement cela que les recruteurs en face de vous cherchent à décoder : ce candidat va-t-il avoir les épaules pour gérer les stocks, produire des estimations aussi justes que possible ? Va-t-il être en mesure de négocier des contrats adaptés ?

Et si vous leur mâchiez le travail en leur présentant votre vision pour le déroulement des opérations de la Supply Chain ? Avez-vous pensé à quelles seront vos trois priorités lors de votre première semaine ? Préparez vos objectifs clairs et concis sur les premiers mois. Avoir un déroulé des actions que vous jugez utiles pour assurer la croissance de votre périmètre est extrêmement rassurant pour tout recruteur.

Mettez-vous à leur place, devant un candidat leur annonçant comment il compte améliorer la disponibilité des 10, 50 ou 100 produits les plus demandés tout en réduisant le volume de stocks à tout moment donné. La réduction des coûts et l’augmentation du niveau de service engendrés ne peuvent être que des arguments de taille.

L’entretien, c’est aussi votre meilleur moment pour briller. Une fois les rouages bien huilés, la direction ne se soucie guère de la manière dont ils ont été mis en place et n’aura pas nécessairement le visu sur quelles économies ont ainsi été réalisées. Si vous pouvez estimer le pourcentage de croissance que vous projetez sur le moyen terme, c’est le moment où jamais de le communiquer. Plusieurs paires d’oreilles vous écoutent, impressionnez par votre perspicacité. Que ces chiffres se vérifient par la suite ou non, ce seront sûrement ceux-ci qui resteront gravés dans les esprits des décisionnaires.

SCM career supply chain

3) L’importance de la formation continue en Supply Chain

L’absence de diplômes ou d’expérience est tout à fait compatible avec une solide formation. En fait, bien qu’un niveau Bac+3 et même Bac+5 soit préférable à l’heure actuelle, je pense sincèrement que les diplômes perdent en valeur.

Si vous réfléchissez toutefois à vous inscrire à une formation diplômante, cela reste une bonne chose, bien sûr. À ce sujet, sachez que le niveau d’études prime sur l’établissement choisi. Lorsque vous serez amené à travailler à l’étranger, vos diplômes se traduiront par des équivalences internationales et non par le renom de telle ou telle école.

Grâce à une solide formation en Supply Chain, vous partez avec toutes les cordes à votre arc pour tirer dans le mille le jour de l’entretien. Oubliez un instant les filières diplômantes, il s’agit avant tout d’intégrer les outils et la méthodologie que vous allez déployer une fois embauché. Vos plans sur le court, moyen et long terme sur votre poste de SCM vous placent comme ayant déjà un pied dans l’entreprise.

Comment savoir quelle stratégie adopter, quels combats mener en premier et quels partenariats consolider quand on est novice ? C’est ce que des formations spécifiques, destinées à vous donner les clés d’une stratégie bétonnée, vous proposent. Mettons que vous travailliez actuellement dans l’import-export ou dans la gestion de projet et que vous utilisez Excel au quotidien. Dans ce cas, une formation Excel qui tient compte de tous les aspects de la Supply chain vous permettra de gagner un temps précieux, car vous maîtriserez ensuite toutes les fonctionnalités indispensables dans le métier.

Par ailleurs, c’est un excellent moyen d’étoffer votre CV et de montrer votre détermination. Faire preuve de connaissances fraîchement acquises, c’est le petit plus qui peut vous faire devenir SCM et, à terme, briguer un poste au moins équivalent au sein d’une nouvelle organisation.

Finalement, pour devenir SCM, il faut vous préparer à un constant renouvellement. Vous allez éventuellement changer d’industrie pour élargir votre champ de compétences, apprendre une nouvelle langue étrangère au contact d’une nouvelle chaîne d’approvisionnement ou encore vous former sur de nouveaux logiciels. Afin de rester toujours dans les premiers rangs d’employabilité, intégrez la formation continue dans votre planning. Gardez un œil sur des formations en Supply Chain abordant les sujets sur lesquels vous ne manquerez pas d’être imbattable à l’avenir.

Enfin, si vous vous sentez l’âme d’un Supply Chain Manager, que vous avez mis en place un plan d’action pour vos premières semaines et mois en poste et que vous êtes friands de formation continue, vous avez toutes les chances de réussir.

Pour aller plus loin sur Comment Devenir Supply Chain Manager, je vous ai préparé une vidéo sur les 6 piliers qui vous permettront, selon moi, d’exceller. Si vous êtes au début de votre carrière en Supply Chain, cette vidéo intitulée Booster sa carrière en Supply Chain répond à beaucoup de questions qui m’ont été posées concernant les choix les plus judicieux en matière d’études, de salaire et bien d’autres variables encore.

est aussi sur Youtube

+30K Abonnés

(sur 2 chaînes)

Chaine youtube Supply Chain

Prêt à booster vos compétences?

Découvrez nos formations

Voir les formations

Vignette Formation Excel en ligne
Excel Expert™️

Découvrir la formation

Vignette Formation Gestion de Stock en ligne
Expert Gestion de Stock™️

Découvrir la formation

Vignette Formation SCM Analytics en ligne
SCM Analytics™️

Découvrir la formation

Vignette Formation Forecasting en ligne
Forecasting Expert™️

Découvrir la formation

Retour en haut

FIND OUT HOW MUCH YOU ARE WORTH.

You will receive an email with an estimate of your salary along with some advice on how to boost it.

Your information is confidential and will never be given to third parties. You can unsubscribe in 1 click from any of my emails.