Formations

Tutoriels Excel

Blog

A propos

Délai Logistique : Comment le Mesurer et l’Améliorer ?

Au Sommaire

Le délai logistique est un sujet clé en Supply Chain. Il est présent partout et pourtant, mesurer et optimiser le délai peut s’avérer complexe.

Pourquoi est-il important de revenir sur ce sujet ?

Les soucis logistiques mondiaux tels que les prix des conteneurs, les ruptures, la pandémie et le manque de chauffeurs routiers ont rendu la tâche encore plus difficile. Les conséquences sont multiples : stress pour les équipes, ruptures pour les clients, surstocks, et surtout, des surcoûts importants. Dans cet article, je vais vous expliquer comment mesurer, stabiliser et réduire le délai logistique.

Vous pouvez télécharger l’outil de calcul des délais gratuit ici :

Excel template supply chain download

C’est quoi le délai logistique en Supply Chain ?

Le délai logistique : définition

Le délai logistique en supply chain est le temps qui s’écoule entre une commande du client et la réception de cette commande, que ce soit entre deux entreprises (B2B) ou entre une entreprise et un consommateur final (B2C). Il est important de comprendre que le délai logistique est présent à toutes les étapes de la supply chain, depuis le fournisseur qui extrait les matières premières jusqu’à la livraison chez le client final.

Revenons sur le jargon employé pour parler du délai logistique :

  • Les délais en amont : ce sont les délais qui réfèrent à toutes les activités nécessaires pour produire et acheminer les matières premières, les composants et les produits finis jusqu’à l’usine ou l’entrepôt.
  • Les délais en aval : ils se réfèrent à toutes les activités nécessaires pour transporter les produits finis de l’usine ou de l’entrepôt jusqu’au client final.
  • Le délai total : c’est simplement la somme de tous les délais en amont et en aval.

Le délai total à la loupe

À partir du moment ou un produit est commandé (A) et le moment ou il est reçu (Z), tout le temps qui s’est écoulé entre les deux représente le délai total. Et ce délai est lui-même composé de plusieurs étapes.

  • 1 – La période de révision est le temps d’attente avant de passer une commande. Vous n’allez probablement pas passer de commande tous les jours. Vous avez peut-être même un jour attitré pour cela : il faut donc prendre ce laps de temps en compte dans le délai total.
  • 2 – Le délai de confirmation informatique est le temps nécessaire pour confirmer la commande (prendre en compte le temps que prend le système informatique). Certains systèmes peuvent vraiment prendre leur temps… 😴
  • 3 – Les délais de production doivent être pris en compte, que vous produisiez vos produits vous-même ou non. On distingue 4 types de production : Le MTS (Made-To-Stock) : les produits finis sont en entrepôt, prêts à être livrés. C’est la méthode la plus rapide, mais qui nécessite le plus de stock. L’ATO (Assemble-To-Order) : les produits semi-finis vont être assemblés avant d’être livrés. Le MTO (Make-To-Order) : les produits sont fabriqués à la commande. Le MTO nécessite une période d’attente pour la fabrication, l’assemblage, le picking et packing, la préparation de la commande et l’emballage, et l’attente avant l’expédition. Le ETO (Engineer-To-Order) : les produits sont créés de toute pièce à la commande (plus rare).
  • 4 – C’est la partie de délai la plus évidente du délai logistique : le transport. D’où vient votre produit ? Va-t-il être transporté par bateau ou avion ? Allez-vous devoir prendre en compte des délais de douane?
  • 5 – Une fois votre produit transporté, le voila placé dans un entrepôt… et il y a beaucoup de délais en entrepôt ! Réception, picking, packing, préparation de la commande, attente du transporteur sont autant d’étapes à ajouter à votre délai total.
  • 6 – Vient enfin la dernière étape, la livraison locale à l’endroit en question.

Vous l’aurez compris, le délai d’approvisionnement total est bien loin de n’inclure que le transport du produit. Il se compose de toutes les étapes citées ci-dessus et chacune d’entre elles doit être prise en compte si vous souhaitez mesurer précisément, et améliorer votre délai logistique.

Pourquoi mesurer le délai logistique est important ?

Mesurer les délais logistiques est important pour plusieurs raisons. Tout d’abord, cela permet d’avoir une supply chain rentable en améliorant le service, en réduisant les coûts et en réduisant les stocks. En effet, un mauvais délai peut entraîner une mauvaise visibilité, des surstocks, des ruptures de stock et des coûts additionnels liés aux livraisons express pour compenser les problèmes.

Ensuite, il est important de mesurer les délais pour avoir une bonne visibilité sur votre logistique, notamment en période de crises mondiales, de pandémies ou de hausses des prix des conteneurs et des frais de transport. Cela permet d’avoir une meilleure gestion de vos délais de transport et d’assurer un bon service à vos clients.

Enfin, mesurer les délais logistiques permet de détecter les erreurs classiques. J’en compte 8 principales :

Trop d’entreprises ne mesurent pas leurs délais et c’est l’erreur numéro 1 ! Il est également important de ne pas se concentrer uniquement sur les délais de transport. Enfin, pensez à stabiliser vos délais avant d’essayer de les réduire, pour une gestion plus efficace de votre supply chain.

Comment mesurer efficacement le délai logistique sur Excel ?

Avant de nous lancer, n’oubliez pas de télécharger l’outil de calcul des délais logistiques gratuit ici :

Excel template supply chain download

Calculer le délai logistique moyen

Dans cet Excel, vous trouverez un exemple de 10 commandes. Vous remarquerez un fournisseur en Chine et un client aux États-Unis. La 3ᵉ colonne contient les dates des commandes (on voit ici que les commandes se font le 1er de chaque mois). Ensuite, on observe les quantités commandées dans la colonne 4 et la valeur de la commande en $ dans la colonne 5.

La première information importante se trouve en colonne 6, c’est ce qu’on appelle la Contract Delivery Date, autrement dit la date contractuelle de livraison dictée par votre fournisseur. Dans ce cas, on est sur un délai contractuel de 30 jours, qui ont simplement été ajoutés à la date de la commande.

La colonne 7 quant à elle est la mesure du vrai délai, la Real Delivery Date. On trouvera en colonne 8 le Contrat Lead Time, dont on a déjà parlé (ici, il est de 30 jours, par défaut). Ce qui va nous aider à mesurer le vrai délai, c’est la différence entre la date réelle de livraison et la date de commande.

Intéressons nous maintenant à la colonne 11, le Delay. C’est elle qui vous indiquera si votre délai est égal au délai prévu par votre fournisseur (30 jours dans ce cas) ou non.

  • Notre première commande, Order 1, nous indique un délai de 0 avec un lead time de 30 jours exactement, pile dans les temps !
  • Pour la commande Order 2 par contre, on observe un retard. Pour le calculer, c’est simple : vous allez simplement faire la Real Delivery Time moins la Contract Lead Time (dans ce cas 40 jours, soit 10 jours de plus que les 30 jours promis).
  • Et ainsi de suite ! Les codes couleurs sont là pour vous permettre de comprendre vos délais en un coup d’œil.

Une fois vos commandes entrées dans cet outil, intéressez-vous à la moyenne obtenue sur la dernière ligne (average). Dans cet exemple, le délai moyen est de 37,4 jours, alors qu’on avait un délai contractuel de 30 jours. On a donc un écart de plus de 7,4 jours, ce qui est très important en termes de pourcentage !

Vue graphique du délai logistique

Grâce à cet outil de calcul du délai logistique, vous aurez droit à une vue graphique de votre délai.

  • La ligne rouge représente votre Contact Lead Time, autrement dit le délai contractuel avec votre fournisseur.
  • La ligne verte représente votre Real Lead Time : vous y voyez vos commandes et leurs dates d’arrivée.
  • La ligne jaune représente l’Average Lead Time, ou votre délai moyen, calculé en faisant la moyenne des données du Real Lead Time (ligne verte).

Que peut-on voir sur ce graphique ? Il y a un retard fréquent.

Dans ce cas, vous devez mettre 37 jours et non 30 jours dans votre système / ERP si vous ne voulez pas vous tromper dans le calcul des valeurs de réapprovisionnement des stocks.

Vous pouvez donc interpeller le fournisseur en lui expliquant que vous aviez un délai contractuel de 30 jours et que votre moyenne actuelle est de 37 jours. Cela peut faire l’objet d’une négociation pour obtenir des pénalités, des compensations ou des primes pour améliorer la situation.

Comment interpréter ces données ?

Il est crucial de mettre à jour vos délais dans le système, surtout si vous avez mis en place un mini-max, un stock sécurité ou un point de commande. Je remarque que de nombreuses entreprises ne le font pas, ce qui est une grave erreur. En ajustant vos délais, vous pourrez mieux gérer les ruptures et les surstocks, ce qui améliorera grandement la précision de votre gestion de stock.

Cependant, il ne faut pas s’arrêter là. Il est également important d’analyser les écarts entre les délais contractuels et les délais réels de livraison pour chaque commande. Cela vous permettra de comprendre les raisons de ces écarts et de prendre des mesures pour les réduire à l’avenir.

Cet outil vous permet aussi d’évaluer la performance de chaque fournisseur en fonction de ces écarts et prendre des décisions pour améliorer votre supply chain.

Il est également important de surveiller la stabilité de votre supply chain. En effet, si vos délais réels de livraison varient considérablement d’une commande à l’autre, cela peut être le signe d’un problème plus profond. Vous pouvez utiliser des outils statistiques pour évaluer la stabilité de votre supply chain et prendre des mesures pour la rendre plus stable.

Enfin, n’oubliez pas que la gestion de stock ne se résume pas à la gestion des délais de livraison. Pensez à gérer vos niveaux de stock pour éviter les surstocks et les ruptures. Vous pouvez utiliser des outils de prévision de la demande pour prédire les quantités de produits dont vous aurez besoin à l’avenir, ce qui vous permettra de mieux planifier vos achats et d’éviter les excès de stock ou les ruptures.

Ne négligez pas les valeurs extrêmes

Ne négligez pas les valeurs extrêmes lors de l’analyse de données dans Excel.

Imaginez un problème avec une commande qui résulterait à un délai de réception de 200 jours. Inclure cette donnée dans votre calcul aurait pour conséquence d’augmenter votre délai moyen sans pour autant que ce ne soit le cas.

Une seule valeur extrême peut fausser les résultats moyens et entraîner des erreurs de calculs dans les prévisions d’approvisionnement. Je vous recommande de nettoyer manuellement ou automatiquement les valeurs extrêmes afin d’éviter ces erreurs. Ne vous concentrez pas uniquement sur les moyennes, mais considérer la stabilité des données pour une gestion efficace des stocks de sécurité.

Misez sur la stabilité des délais logistiques

Ne vous concentrez pas uniquement sur les délais moyens

En vous concentrant uniquement sur les délais moyens, vous risquez de ne pas avoir une vue d’ensemble plus critique de votre situation. Prenez cet exemple :

À gauche, une situation avec un délai moyen de 37,4 jours, à droite un délai moyen de 37,5 jours. Les moyennes sont très proches et pourtant, si on observe le graphique, la situation de droite est bien plus stable et plus simple à gérer. Grâce à cette stabilité, vous pourrez réduire vos stocks de sécurité et ainsi réduire l’argent investi.

Pour savoir comment calculer le stock de sécurité, utilisez l’une de ces 6 formules.

Réfléchissez au degré d’incertitude

Je vous conseille de classer les fournisseurs ou les délais en fonction de leur niveau d’incertitude et de stabilité, afin de gérer les niveaux de stock de manière appropriée et d’optimiser le service et le profit de l’entreprise. Utilisez des stocks de sécurité dynamiques pour une meilleure gestion des risques.

Enfin, ne commettez pas l’erreur de vouloir réduire les délais avant de les stabiliser. Il faut au contraire suivre trois étapes clés : mesurer, stabiliser, puis réduire les délais. En procédant de cette manière, il est possible d’optimiser les ratios financiers et la satisfaction des clients en leur fournissant les produits à temps.

Délai Logistique : Plan d’Action

Voici quelques points à considérer pour mesurer efficacement vos délais logistiques et les améliorer :

  • Mesurez les délais intermédiaires
  • Mettez à jour régulièrement les délais dans les systèmes ERP
  • Faites des relevés manuels pour vérifier les données informatiques
  • Identifiez et éliminez les valeurs extrêmes
  • Stabilisez les délais avant de chercher à les réduire
  • Impliquez les fournisseurs dans l’optimisation des délais

Devenez un expert en gestion de stock

Si vous voulez passer au niveau supérieur, rejoignez ma formation gratuite : Ne plus subir les ruptures & surstocks

Formation gratuite gestion de stock logistique

Au cours de cette formation, je partagerai avec vous :

👉 Ma méthode pour faire face à l’incertitude de la demande et des fournisseurs : 13 paramètres à maîtriser.
👉 Comment réduire vos stocks et augmenter votre taux de service simplement et automatiquement.
👉 Fichiers Excel et études de cas présentées en direct (Zara, H&M, Amazon…)

Construisez vos indicateurs comme un pro

Rejoignez ma formation gratuite sur 7 jours : “Mesurer et animer votre performance automatiquement.”

Partager

Construisez vos indicateurs comme un pro

Rejoignez ma formation gratuite sur 7 jours :

“Mesurer et animer votre performance automatiquement.”

  • Pourquoi 87% des entreprises ont du mal à mesurer leurs performances
  • Les 5 principaux indicateurs pour votre Supply Chain (sans tomber dans le syndrome de l’expert)
  • Comment les hiérarchiser en 4 niveaux
  • Comment automatiser votre reporting sans dépenser une fortune en développement informatique
  • Des études de cas de grands groupes : Zara, H&M, Amazon…

est aussi sur Youtube

+30K Abonnées

(sur 2 Chaînes)

Chaine youtube Supply Chain

Prêt à booster vos compétences?

Découvrez nos formations :

Voir toutes les formations

Vignette Formation Excel en ligne
Excel Expert™️

Découvrir la formation

Vignette Formation SCM Analytics en ligne
SCM Analytics™️

Découvrir la formation

Vignette Formation Gestion de Stock en ligne
Expert Gestion de Stock™️

Découvrir la formation

Vignette Formation Forecasting en ligne
Forecasting Expert™️

Découvrir la formation

Retour en haut

FIND OUT HOW MUCH YOU ARE WORTH.

You will receive an email with an estimate of your salary along with some advice on how to boost it.

Your information is confidential and will never be given to third parties. You can unsubscribe in 1 click from any of my emails.