10 Tendances & Innovations Supply Chain en 2020

J’ai récemment été invité à faire une présentation sur les innovations Supply Chain lors d’une conférence dédiée à Sydney au Supply Chain Innovation Summit. Je vais vous partager les 10 tendances et innovations supply chain qu’il faudra suivre ces prochaines années.

Découvrez les 10 tendances supply chain 2020 à suivre dans la vidéo ci-dessous :

10 tendances supply chain (résumé de la vidéo)

Ce que je souhaite maintenant et surtout partager avec vous, c’est ce que j’ai retenu de ces trois jours de conférences, pas seulement pendant les présentations mais aussi et surtout ce que j’ai retenu de toutes les discussions que j’ai eues avec tous ces professionnels de la Supply Chain.

Tendance Supply Chain 1 : Beaucoup de Buzzwords…

Le premier point que je voulais partager c’est qu’on a bien sûr entendu énormément de « Buzzwords » des mots à la mode comme le machine learning, l’intelligence artificielle, la blockchain, les livraisons en drones, les camions autonomes… ce sont des mots vraiment à la mode que je trouve parfois un peu trop marketés.

Tendance Supply Chain 2 : …sans applications concrètes

Finalement dans la réalité, on entend beaucoup de concepts mais on a peu d’applications concrètes, c’est à dire à grande échelle. On va souvent présenter un cas qui a été fait par une entreprise, ça va être un test, un pilote, mais je vois encore très peu aujourd’hui d’applications à grande échelle c’est à dire qui va toucher 95% des produits d’une entreprise. Il y a donc toujours encore un peu ce décalage entre ce que ce que l’on va entendre, en disant que c’est vraiment l’avenir et la réalité.

Par exemple l’impression 3D dont on parlait beaucoup il y a 3-4 ans devait révolutionner la Supply Chain. Finalement aujourd’hui, on n’entend quasiment plus du tout parler de ce concept. Lors de la conférence cependant, on a vu des projets, autour de la blockchain notamment. Le beefledger par exemple, qui est un projet permettant de suivre en fait la qualité de la viande bovine en Asie, surtout entre l’Australie et la Chine.

On a donc ce genre de projet mais qui ne sont pas encore complètement implémentés. On a eu plus de cas concrets avec une entreprise qui s’appelle Origintrail. J’aurai l’occasion d’en reparler car l’on va sûrement être amenés à travailler ensembles. Je ferai sans doute une vidéo de présentation avec eux. Ils ont proposé des projets très intéressants autour de la viande halal ou de la fashion industry (industrie du textile) pour pouvoir tracer ces produits.

(Je réaliserai une vidéo à propos de la blockchain, car de plus en plus d’applications blockchain naissent, notamment en Supply Chain mais pas encore à grande échelle sur des très grandes entreprises encore une fois.)

Tendance Supply Chain 3 : Pression Opérationnelle

Quand je discute avec les Supply Chain managers ou directeurs des grands groupes, la première chose qui revient est toujours : « je n’ai pas le temps, j’ai énormément de pression opérationnelle pour délivrer les résultats ». Qu’est-ce que cela signifie ? L’innovation, c’est bien, mais « il faut toujours délivrer +5% de taux de service, ou -5% de stock l’année prochaine. »

Tendance Supply Chain 4 : Trop d’anciens systèmes

Cette 3ème tendance logistique nous amène à la 4ème. Le problème ici, c’est que les entreprises finalement n’investissent pas encore suffisamment dans de nouveaux systèmes. On a encore énormément d’entreprises qui travaillent sur des très vieux systèmes par manque de temps, par pression opérationnelle et aussi par peur de perdre le contrôle ou de ne plus maîtriser leurs process actuels. C’est vraiment un problème que j’ai ressenti, non pas dans les présentations mais dans les discours des personnes autour de moi. On sent un peu que toutes les entreprises sont prisonnières de leurs vieux systèmes, surtout pour les entreprises anciennes et qu’elles ont peur de migrer vers ces nouveaux concepts plus innovants.

Tendance Supply Chain 5 : Pas assez d’automatisation

Je trouve qu’il y a encore très peu d’automatisation. On commence vraiment beaucoup à en parler dans la partie entrepôt-logistique. En revanche, on a encore une gestion qui est extrêmement manuelle dans la partie demand-planning, prévisions, réapprovisionnements et tout ce qui se rapporte à la gestion des calendriers, des livraisons. C’est dommage parce que c’est vraiment là vous allez voir vos principaux gains notamment, sur la partie prévision et approvisionnement. Vous n’avez pas besoin d’avoir une intelligence artificielle ou un machine learning pour cela, des algorithmes avec des paramètres assez simples peuvent vous permettre d’automatiser à 95% une grande partie de vos tâches.

L’automatisation est un point qui est encore vraiment sous-estimé aujourd’hui et pourtant on a vu des concepts très intéressants qui permettraient d’automatiser bin plus qu’auparavant.

Tendance Supply Chain 6 : Rapprochement logistique

6ème tendance logistique, on a beaucoup parlé de ce qu’on appelle le rapprochement logistique. Auparavant, on cherchait à optimiser ses coûts au maximum et donc à ouvrir son entrepôt dans une zone à bas coûts donc loin des centres-villes. Mais maintenant, avec l’effet Amazon et l’effet Alibaba qui sont les deux principaux leaders dans l’e-commerce et qui petit à petit promettent des livraisons de plus en plus rapides, c’est l’inverse qui se développe.

Moins de deux heures pour Amazon et moins d’une heure pour Alibaba. Je vous conseille d’aller voir notre vidéo sur Alibaba ou j’effectue deux commandes tests pour étudier le temps de livraison.

A cause de cette pression des clients qui veulent tout et tout de suite, on est obligé de venir rapprocher les centres logistiques dans les villes. On a donc nouveaux concepts. On nous a présenté plusieurs concepts de ce qu’on appelle les micro-fullfilment centers. Ce sont des petits centres de distribution que l’on va mettre dans les villes. Les supermarchés ont des gros problèmes de rentabilité à peu près partout dans le monde et donc ces supermarchés sont en train de réduire leurs surfaces commerciales pour mettre dedans des micro-fullfilment centers pour pouvoir livrer toutes leurs commandes express en moins de deux heures en centre-ville.

Tendance Supply Chain 7 : Trade War

Ce point-là a été énormément discuté (surtout à l’apéro) après la conférence. Cette Trade War, c’est la guerre douanière entre les Etats-Unis et la Chine. Elle a un impact en ce moment qui est considérable pour les Supply Chain puisque les Supply Chain manager ont besoin d’avoir de la visibilité long terme. On a plusieurs industries qui sont en train d’être vraiment chamboulées, notamment l’agriculture ou les matières premières mais aussi téléphonie voire le textile.

Il faut savoir que énormément de composants passent par les Supply Chain Asiatiques. Tous les Supply Chain Manager de toutes ces entreprises étaient vraiment très inquiets justement de ce manque de visibilité sur les politiques douanières entre les Etats-Unis et la Chine. Cela va probablement continuer si le président Trump est réélu ces prochaines années.

Tendance Supply Chain 8 : Difficultés à recruter des talents…

Recruter des talents en Supply Chain. Aujourd’hui vous avez encore beaucoup d’entreprises qui ont une structure très pyramidale avec des directeurs, des managers et ensuite l’équipe opérationnelle. Aujourd’hui ces entreprises sont en train d’automatiser donc vous allez avoir de plus en plus de process qui vont être automatiques et gérés par des machines et pour ça vous avez besoin de « superhéros » de la Supply Chain qui sont à la fois capables de gérer des projets et qui sont capables d’analyser beaucoup plus de données de travail et de différents départements. Ils doivent aussi être capables de comprendre le business et la technique.

Mais ces profils sont extrêmement difficiles à trouver sur le marché aujourd’hui. J’ai personnellement eu aussi beaucoup de mal à trouver ce genre de profil et donc j’essaie aussi à mon niveau via ce site de motiver et de former un maximum de personnes sur ces nouvelles compétences. Vous pouvez aussi voir l’article comment devenir supply chain manager qui traite du sujet.

Tendance Supply Chain 9 : …Et à les garder

Cela nous amène au neuvième point : on a aussi énormément difficulté à garder ces fameux talents en Supply Chain. D’autant plus que les nouvelles générations n’ont pas les mêmes attentes que les anciennes générations. Si vous ne répondez pas à leurs besoins et à leurs attentes, elles vont prendre leurs expériences, mettre à jour leur cv ou leur Linkedin et changer d’entreprise ou peut-être aller faire un petit voyage. Je caricature bien sûr mais c’est vraiment un défi pour chaque entreprise

C’est donc une question que vous devez vraiment vous poser : comment identifier et comment garder vos talents sur le long terme pour pouvoir transformer votre Supply Chaine et mettre en place toutes ces innovations.

Tendance Supply Chain 10 : Pas assez de femmes

Dernière tendance qui peut être surprenante pour certains mais on a beaucoup discuté du fait qu’il n’y avait pas assez de femmes en supply chain. Dans mon cas, c’est vrai que j’avais du mal à trouver des femmes en Supply Chain, surtout à partir d’un certain niveau de responsabilités. C’est dommage parce qu’il nous manque des talents et je pense qu’une grande partie de la réponse viendra des femmes car on n’a pas encore assez femme dans ces domaines, d’une part pour des raisons d’éducation, on passe encore beaucoup par des écoles d’ingénieurs et aussi pour des questions d’image je pense, où l’on associe trop encore la Supply Chain au transport et à l’entreposage dans des entrepôts, ce qui est quand même très masculin.

Pourtant ces métiers sont vraiment en train d’évoluer avec beaucoup plus d’analytique et de gestion de projet. Pour cela je pense que ces métiers sont peut-être plus intéressants et plus attractifs pour les femmes sachant qu’en Supply Chain on a aussi l’occasion de rencontrer énormément de personnes, de voyager à travers le monde et je trouve aussi d’avoir des salaires qui sont de plus en plus confortables si vous faites partie de cette génération qui a pu se former et se mettre à jour sur les nouvelles technologies. C’est un sujet que j’essaierai d’aborder dans une vidéo complète car il est vraiment très intéressant d’essayer de voir comment attirer plus de talent et plus de femmes en Supply Chain.

Déroulement de la conférence Supply Chain :

Hackaton Supply chain

Cette conférence qui était sur 3 jours à la commencer par une journée Hackathon en supply chain ou l’on devait développer un nouveau système d’approvisionnement et de prévision pour une entreprise de panneaux solaires. C’était très intéressant avec des personnes que l’on ne connaît pas du monde de la supply chain de voir ce qu’on est capable de produire en seulement une dizaine d’heures.

Les deux jours suivants étaient des conférences avec des experts essentiellement d’Asie Pacifique qui nous ont présenté les dernières innovations et tendances Supply Chain.

Mon intervention : 3 Piliers pour améliorer la performance de sa Supply Chain :

J’ai moi-même eu l’occasion d’intervenir sur différents sujets autour du demand planning et de la distribution de stock.

Cette présentation était tournée autour de 3 piliers pour améliorer ses performances, surtout dans la partie gestion des stocks et demand planning.

Pilier 1 : Données Supply Chain Fiables

Le premier pilier était autour de la qualité des données (Reliable Data). Souvent on sous-estime l’importance de la qualité des données avant de commencer des projets innovants en Supply Chain. Il est vraiment très important d’avoir des données fiables, structurées, avec suffisamment d’historique et accessibles partout.

Pilier 2 : Automatisation

Pour le deuxième pilier, j’ai présenté l’importance d’automatiser les process, surtout dans la partie prévisions, approvisionnements et réapprovisionnement. Que ce soit dans la partie entrepôts magasins, entre les entrepôts et les usines mais aussi dans la partie sourcing, il est possible aujourd’hui d’automatiser beaucoup plus qu’avant et ainsi de concentrer son temps sur des décisions beaucoup plus stratégiques.

Pilier 3 : Simplicité

Le dernier pilier était autour de la simplicité où j’ai reparlé de l’importance d’avoir des process et aussi des algorithmes qui restent simples et compréhensibles, car plus vous ajoutez de la complexité plus vous ajoutez du risque que ces algorithmes et ces process ne marchent pas ou soient mal compris par vos équipes.

Voilà pour les trois piliers que j’ai partagé à l’audience lors de cette conférence avec bien entendu avec beaucoup plus de détails de cas concrets.

 

Conclusion

Je termine ces 10 tendances Supply Chain par une citation de Bill Gates : « On surestime toujours le changement (ie. L’impact des innovations) dans les deux prochaines années et on sous-estime le changement qui arrivera dans les dix prochaines années. »

Je pense que c’est un bon exemple par rapport à ce qu’on peut dire sur le Machine Learning l’intelligence artificielle ou la Blockchain. On le surestime sur les deux prochaines années alors que le potentiel est énorme mais sur les dix prochaines années

Par exemple on nous parlait énormément du cloud il y a 10-15 ans, peut-être qu’on le sur-estimait à l’époque mais aujourd’hui c’est vraiment une évidence car si vous voulez innover et automatiser, vous n’avez pas le choix et devez absolument mettre toutes vos données accessibles dans le cloud.

Pour conclure si vous organisez vous aussi une conférence ou un workshop sur le domaine de la Supply Chain, particulièrement sur les tendances et innovations du demand-planning, de la gestion de stock, du machine learning, des logiciels & ERP ou sur les nouvelles carrières et comment accélérer sa carrière en Supply Chain, n’hésitez pas à nous contacter.

Allez plus loin

Retour haut de page