2 Impacts du Coronavirus sur nos Supply Chain : Plan d’action

Cette semaine je vais vous parler d’un sujet très à la mode : le fameux CoronaVirus et son impact sur nos Supply Chain & Logistique

J’essaye d’éviter au maximum de regarder les informations généralistes qui sont trop souvent négatives et sans grand intérêt mais il est difficile de passer à côté de cette épidémie.

coronavirus chine approvisionnement

Je ne vais pas vous parler des risques sanitaires mais des 2 impacts du Coronavirus sur nos Supply Chain :

1) La baisse de la demande en Chine, particulièrement en Retail / FMCG où l’on peut observer jusqu’à 80% de baisse des ventes dans certaines villes. On estime l’impact sur le PIB entre 30 et 100 Milliards de $ en Chine.

2) Des retards de livraison de composants et produits finis de nos fournisseurs en Chine & Asie.

Comme vous pouvez le voir sur la carte ci-dessous, nos supply chain sont extrêmement dépendantes de la Chine. Elle représente près de 20% des exportations mondiales et même si vos fournisseurs ne sont pas en Chine, il y a fort à parier qu’une partie de votre chaîne d’approvisionnement passe par ce pays.

Des entreprises comme Apple, Samsung, Amazon annoncent des retards allant de 7 jours à 1 mois. Sans compter les engorgements sur le fret maritime et aérien à la sortie de cette crise.

Voici donc un plan d’action simple que je peux recommander aux clients que j’accompagne :

Plan d’action contre l’impact du Coronavirus pour vos Supply Chain & Logistique

Si vous avez des clients en Chine :

  1. Revoyez au plus vite possible vos prévisions à court terme, par ville et Région.
  2. La volatilité & incertitudes de vos ventes sera très importantes ces prochains mois, concentrez vous à garantir la disponibilité de vos produits A & B (20/80) et réduisez fortement vos couvertures de stock sur vos faibles ventes et collections.
  3. Si vous avez des approvisionnements automatiques utilisant des ventes moyennes passées, augmentez la durée de cette vente moyenne pour limiter l’effet « YoYo » de la volatilité. Par exemple si vous aviez une vente moyenne sur les 7 derniers jours, basculez par exemple sur 28 jours jusqu’à la sortie de crise.
  4. Pensez enfin à corriger vos historiques de ventes et saisonnalités pour ne pas tomber en rupture l’année prochaine avec des croissances à 2 chiffres à prévoir (particulièrement dans des ERP comme SAP ou Oracle)

Si vous vous approvisionnez depuis la Chine / Asie :

  1. Obtenez un maximum de visibilité de la part de vos fournisseurs.
  2. Revoyez à la hausse vos délais d’approvisionnement des fournisseurs impactés dans vos ERP/MRP (au moins 2 semaines sur les produits impactés en Chine)
  3. Augmentez vos stock de sécurité sur vos produits 20/80 permanents
  4. Réduisez / supprimez les promotions sur les produits à risque pour limiter les ruptures et optimiser vos profits.
  5. Centralisez vos stocks dans un minimum de point de stockage pour gérer au mieux la pénurie
  6. En cas de pénurie, privilégiez au maximum vos plus gros clients (20/80) et proposer des produits de substitutions.
  7. Demandez un rapport hebdomadaire à vos équipes & fournisseurs et soyez réactif au moindre changement de tendance.
  8. N’oubliez pas enfin d’être proactif et transparent dans vos communications avec vos équipes Marketing, Ventes, Finance & Clients. C’est dans ce genre de moment que vous devez affirmer votre leadership et montrer que vous prenez ce défi en main.

Comme toujours en Supply Chain la qualité de l’information et prévision sont fondamentales pour gérer en mieux cette phase.

Quelques Sources sur le phénomène :

  1. pymnts
  2. forbes
  3. freightwaves
  4. Under Armour

Je vous souhaite à tous de rester en bonne santé 😉

Retour haut de page